Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Balata, le jardin d’Eden de la Martinique

Rédigé par

5.04.2016

Histoire du lieu

Le jardin de Balata a été crée par Jean-Philippe Thoze, horticulteur- paysagiste vivant en Martinique. La propriété était une modeste maison de campagne à l’architecture créole typique,  qui appartenait à la famille et fut revendue à sa grand-mère qui l’utilisa comme résidence secondaire puis comme habitation principale pendant sa retraite.
Martinique - Jardin de Balata
A sa mort, elle resta à l’abandon pendant une dizaine d’année lui servant de lieu de stockage pour les plants qu’en tant que passionné, il avait l’habitude de rapporter de ses multiples voyages. Quand la famille décide de vendre, Jean-Philippe amené à réaménager les espaces verts, défriche et redécouvre Balata. Tombe littéralement sous le charme, il rachète la propriété et créé  progressivement un lieu paradisiaque qui abrite aujourd’hui plus de 3000 espèces de fleurs et plantes tropicales très variées provenant du monde entier. Commencé en 1982, le jardin a ouvert ses portes le 19 avril 1986 et tient son nom de celui des arbres autrefois nombreux sur ces terres.

IMG_0778 IMG_0782 IMG_0765

Balata, un jardin dédié à l’évasion

En vous promenant dans le grand jardin, vous découvrez un univers floral étonnant aménagé de plans d’eau,  de kiosques ou de fontaines. En fonction des saisons vous pourrez admirer une multitude de fleurs et plantes aux couleurs, parfums et formes variés.

Jardin de Balata Jardin de Balata Vue jardin de Balata

Même si la visite est libre, il est possible de suivre le parcours fléché pédagogique proposé et qui débute par la visite de l’habitation meublée et décorée d’objets d’époque.
IMG_0754
Vous pourrez aussi observer une multitude de colibris qui viennent déguster le nectar des abreuvoirs suspendus ainsi que lors de votre parcours qui pourra prendre plus de 2 heures.

le-jardin-de-balata

Le jardin est composé d’une exceptionnelle collection de plantes tropicales décrites et répertoriées tout le long du circuit. Dans les espèces tropicales qui le compose il y a des anthuriums, hibiscus, nymphéas exotiques, roses de porcelaine, héliconias, pandanus panachés, dracénas, balisiers, broméliacées d’Amérique du Sud, orchidées sauvages,  palmiers, bambous, fromagers…

Fleurs dans le jardin de Balata       Fleur dans le jardin de Balata

  Fleur dans le jardin de Balata          Fleur (rare) dans le jardin de Balata

           Fleur (pompon rose) dans le jardin de BalataFleur (bromeliacée) dans le jardin de Balata

Fleur dans le jardin de Balata        Fleur dans le jardin de Balata

     Fleur dans le jardin de Balata

 
Vous avez même la possibilité de vous balader sur une large plate-forme suspendue dans des arbres mahoganys géants plus de15 mètres de hauteur qui offre une vue incroyable du jardin en hauteur ainsi que  sur la baie de Fort de France et  sur la forêt tropicale des pitons du Carbet derrière Balata. Une expérience étonnante !

Vue jardin de Balata depuis la balade dans les arbres

Laissez-vous tenter par cette visite incroyable qui vous laissera des souvenirs inoubliables !
 
 

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Balata, le jardin d’Eden de la Martinique... - […] Le Jardin de Balata, à 10 kilomètres au-dessus de Fort-de-France sur la route de Morne Rouge, c'est tout simplement…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This