Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Annonce de grossesse : 5 réponses à éviter

Rédigé par

3.07.2018

Après des mois d’essai ou de manière plus imprévue, bébé est en route. Vous avez donc décidé d’en informer votre cher et tendre. Mais l’annonce d’une grossesse peut avoir de drôles d’effets secondaires sur un homme.
Messieurs, ce blog s’adresse à vous. Voici ce qu’une femme ne veut surtout pas entendre quand elle vous annonce qu’elle porte votre bébé.

Tu ne vas pas le garder, hein ?

Il faut être deux pour danser, mais les femmes sont bien souvent les seules à assumer leurs responsabilités. Quoi de pire que d’annoncer sa grossesse et de s’entendre dire qu’il est préférable de ne pas poursuivre ?
Cette phrase aussi blessante que déplacée mériterait d’être rayée du répertoire de bon nombre d’hommes.

C’est moi le père ?

Avec cette phrase, vous faites un deux en un. Non seulement vous n’êtes pas enchanté par la nouvelle de votre future paternité, mais en plus vous remettez en cause la fidélité de votre conjointe.
Oui, ce bébé est bien le votre et pas celui du facteur.

Ok, garde-le si tu veux

Comment vous faire comprendre qu’on parle d’un bébé, d’un être vivant et pas d’une Game Boy ? Un enfant, ça ne se garde pas si on veut. C’est une vie dont on va être responsable à vie et aux dernières nouvelles, dans cette histoire l’homme va jouer le rôle du papa.
Un papa content ou pas, mais qui aura tôt ou tard des comptes à rendre à sa progéniture.

Ah, ça explique tes kilos en plus

Oui on grossit pendant la grossesse, c’est normal et tout ce qu’il y a plus de naturel. Mais ces nouvelles rondeurs ne plaisent pas toujours…
Dans tous les cas, évitez de froisser Madame en lui faisant comprendre qu’elle a pris du poids alors qu’elle en est qu’au début.

T’en es sûre ?

Euh, qui s’amuse à faire ce genre de blagues ? Si une femme vous annonce qu’elle est enceinte, c’est qu’elle en est certaine. Après plusieurs tests concluants, un retard avéré et une prise de sang, il n’y a plus de place pour le doute.
Cette nouvelle, qu’elle vous réjouisse ou pas, demande une réponse moins piquante.
 
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This