Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Tanbou Bô Kannal, l’essence du carnaval martiniquais

Rédigé par

22.01.2016

Grâce à Tanbou Bô Kannal, Lékol danse Bèlè, Kalenbwa (danse de rue), groupe de rue et de scène, ballet théâtre, musique et chant bèlè, sont accessibles à tous. Le groupe TBK témoigne donc naturellement d’une présence active pendant la saison carnavalesque. En réalité, leur investissement va bien au-delà de ces quelques semaines, puisque l’ensemble de ses adhérents, timouns, adolescents et plus grands, sont au front la quasi-totalité de l’année pour préparer ce temps fort.

Pas de carnaval sans TBK

Ses figures Caroline zié loli, Marianne lapo fig, ou encore les diables rouges ou sont toujours attendues avec impatience pour des parades remarquables et toujours remarquées. Le mélange des générations est sans doute ce qui caractérise le groupe, avec les tanbou bô kannal timoun, mais aussi leur énergie communicative, leurs masques et costumes hauts en couleurs, et le sens du rythme incomparable de ses tambouyé, tibwatè et du groupe à pied dans son ensemble. Une effervescence contagieuse qui sait à chaque fois réunir toujours plus de sympathisants pour les vidés. Les fondateurs ont d’ailleurs mené les particularismes culturels de la Martinique bien au-delà de nos frontières : France, Suisse, Barbade, Sainte-Lucie, Cuba, Brésil, Nouvelle Orléans. Et aujourd’hui la réputation de Tanbou Bô Kannal n’est plus à faire.

Tanbou Bô Kannal à l’ouvrage 


Contact : tanboubokannal@gmail.com

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This