Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Tambou Lévé ?! Difééééé !

Rédigé par

29.06.2016

Que ceux qui étaient présents ce dimanche 26 juin à l’ENCRE à Cayenne, lèvent les deux mains!!
Je ne sais pas pour vous, mais moi j’y étais, carton d’invitation à la main!
Fière de ses dix ans d’existence (Joyeux Aaaaaanniversaiiirrrrrre!!!), l’école de percussions Tambou Lévé a organisé sous forme de spectacle haut en couleurs (et en rythmes, svp) ses auditions de fin d’année à la salle Edmond ANTOINE-EDOUARD.
Après un démarrage rythmé par Kizomba Newlook et deux jolies chanteuses dont Katharina O’reilly, gagnante du podium Interlycées 2016, nous voici plongés dans l’univers d’Hervé JEAN-CHARLES et de son équipe, avec une arrivée digne de ce nom sur un air de « We will rock you » remplacé par « Tambou Lévé Difé!! »
A l’animation, nous avions un duo des plus appréciables, j’ai nommé Jordan Rizzi et Nicole Privat!

Nicole Privat et Jordan Rizzi: duo de choc à la présentation

Nicole Privat et Jordan Rizzi: duo de choc à la présentation

L’école Tambou Lévé 

Créée en novembre 2006 par Hervé, Joël Pied, Raymonde Parris et Laetitia Albert, cette école , forte de ses convictions quant à la transmission des rythmes traditionnels, s’est agrandie avec l’arrivée en 2007 de Christelle Michotte et bien d’autres.
Elle a eu à cœur d’initier le plus tôt possible la jeunesse, afin que la transmission de ces rythmes chers à nos gangans, soit la plus pure et la plus totale.

Hervé ,ses deux enfants et les trois jeunes filles membres de l'école Tambou lévé

Hervé ,ses deux enfants et les trois jeunes filles membres de l’école Tambou lévé


D’ailleurs, d’anciens « petits » sont aujourd’hui encadrants des plus jeunes, comme Saphira Leuilly 18 ans , pour qui l’amour du tambour lui a été transmis par son père Claude, membre de la formation Adultes et qui profité également à ses  sœurs cadettes Alexandra ( 14ans) et Shalina (10ans).
D’ailleurs, afin de montrer l’étendu du travail de Tambou Lévé, nous avons eu la chance de voir se produire les différents ateliers de l’école: Eveil et Sensibilisation; Intermédiaires; Immersion; Adultes; Création; Carnaval.

Un spectacle génial

Quelle émotion de voir tous ces enfants âgés entre 3 ans et 17 ans vêtus d’un tee-shirt violet et de leurs baskets lumineuses (hé oui! C’est la fête!), évoluer sur la scène, accompagnés parfois de la Dream Team (Symon, merci pour le coup de guitare), ou de bandes sons (pop, rap, reggae, zouk) sur lesquelles ils étaient notés par un jury d’exception composé entre autre de Francis Nugent.
Quelle ferveur et concentration dans leurs yeux (et leurs petites mimines) lorsqu’ils ont dû assurer aux cotés de Rhamsin, Nadine Léo, Vanessa Lindor, Lauryne James, et Rickman dont la prestation en a ravi plus d’un! Sans parler des vibrations ressenties lors du passage du groupe Energia (Capoeira) ainsi que la formation Carnaval dirigée par M. JEAN-CHARLES lui-même.
Allant de surprises en surprises, les larmes d’Hervé lorsque ses enfants Khrys et Khéïlysse entourés de membres de l’association, afin de lui remettre présents et câlins, en remerciement pour son implication,  ont été un moment fort!
 

Un bel hommage rendu à Hervé JEAN-CHARLES pour son travail


Et que ne serait un spectacle de percussions, sans un passage d’un groupe mythique de notre paysage carnavalesque Kassialata, qui a assuré le show jusque sur le parking, suivi par Tambou Lévé et ses nombreux spectateurs pour un grand final!
Ce spectacle redonne du baume au cœur en ces temps difficiles où notre jeunesse est décriée dans les faits divers les plus obscurs. Alors pour ce bien fou, fait à la nouvelle génération, MERCI Tambou Lévé!!
 

 
Tambou Lévé? Difé!!!!!!!!!
 
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This