Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Maître Gims : "Pourquoi pas un duo avec Krys ?"

Rédigé par Christ-Laur Phillips

31.03.2016

Maitre Gims crée la sensation aux Antilles-Guyane cette semaine !
Celui qui enchaîne les tubes tels que « Bella » ou le retentissant « sapé comme jamais », a mis la France à ses pieds et s’apprête à en faire de même chez nous !

« Tout le monde connaît la musique antillaise »

En concert mercredi en Martinique, vendredi en Guyane et samedi en Guadeloupe, l’ancienne star de Sexion d’Assaut s’est confié à nos confrères de France-Antilles le 29 mars. Morceaux choisis :
Son rapport avec la musique antillaise : « Tout le monde connaît la musique antillaise. Je ne vais pas sortir de nom pour éviter les clichés. Il y a des évidences comme le grand Francky, Krys ou Colonel Reyel. Je connais très bien la musique des West Indies car ma musique se rapproche de ces musiques-là, que ça soit la dancehall ou autre. »
Des duos tropicaux ? « J’ai découvert la dancehall avec Admiral T à l’époque. J’aime aussi ce que fait Krys donc pourquoi pas. Personnellement, j’aime chanter avec des gens inconnus. Un mec d’ici dans un quartier qui fait le buzz, moi ça m’intéresse de bosser avec lui. »

Et le soleil dans tout ça ? 

Celui qui garde toujours ses lunettes de soleil sur le nez a aussi confié lors du tournage de 50 mn inside sur TF1 pour quelle raison il ne dévoilait jamais son regard en interview :
« A la base, c’était une simple paire de lunette de soleil, je trouvais ça stylé. Ensuite, le succès est venu pendant que je mettais ses lunettes de soleil, donc j’ai commencé à me poser des questions. Est-ce que je ne devrais pas les garder ? Ça a fait mon personnage et ça a aussi mis une barrière entre moi et ce monde-là. C’est devenu une barrière, une sécurité. C’est devenu un camouflage et sans, je me sentirais très mal… »
Bonne nouvelle ! Chez nous, il a toutes les raisons de les garder sur le nez !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This