Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Greenleaf : Une saison 4 qui nous laisse sur notre faim !

Rédigé par Christ-Laur Phillips

13.11.2019

ATTENTION SPOILER

La quatrième saison de Greenleaf est arrivée sur Netflix le 16 octobre dernier, et il n’a pas fallu longtemps pour que je n’en fasse qu’une bouchée !

Les masques et les culottes tombent !

L’église du Calvaire est tombée sous la coupe de la congrégation Espoir et Harmonie et pour une fois, les Greenleaf ont été « presque » obligés de faire front commun et cesser de se chamailler entre eux.
Mais la guerre que la puissante famille de Memphis a mené à la congrégation n’a pas empêché le naturel de certaines de revenir au galop. Et  entre les trahisons de Kerissa (cette femme est une horreur), et celles de Charity (idiote comme jaja), les masques tombés (tout comme les petites culottes) et même l’irréprochable Grace a trébuché et est tombée en disgrace suite à la révélation d’un fils caché… Oui oui c’est arrivé !

Une saison 4 bien trop courte 

Pour en revenir sur la qualité de cette nouvelle saison, on ne peut que la reconnaître, et les 10  épisodes ( alors que nous en avions l’habitude d’en regarder entre 16 et 13 précédemment) passent à la vitesse de l’éclair !
En tous les cas, les jeux d’acteurs de Keith David (Le révérend) et Lynn Whitfield (Ladye Mae) ont toujours aussi impeccables. Et Merle Dandridge (Grace) reste aussi soporifique que d’habitude !
Et on ne peut que se désoler de la disparition de Kevin, ( Tye White), et de la nouvelle voix de doublage de Charity….
Et vous, quel est votre avis sur la saison 4 de Greenleaf ?
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This