Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Festival du film Panafricain : Les Antilles peu représentées

Rédigé par Christ-Laur Phillips

18.04.2016

La treizième édition du festival du film panafricain se tient ce ce moment à Cannes.
Ce festival, qui a pour ambition de « Promouvoir la culture des Africains et des Afro-descendants, qui vivent hors du Continent Africain » dure 5 jours, du 16 au 20 avril, et voit la projection  de près de 20 créations venues du monde entier.

Les Antilles peu représentées 

Malheureusement, les Antilles sont peu représentées dans cette compétition qui n’a pu découvrir le travail que de 4 réalisateurs Martiniquais ou Guadeloupéens.
Sont en compétition  les oeuvres de  Samuel Tanda avec « San Konbin » un court métrage de 22mn : « Kevin est un dealer notoire. A cheval entre la justice et le crime, il mène une vie exaltante sans se soucier des autres. Un jour, une délicieuse rencontre mettra fin à ses activités. »
Un documentaire de 52mn de  intitulé , « Martinique Bikini » et réalisé par Dominique Fischbach : « A Ducos, en Martinique, Aimée nous ouvre les portes de son club de fitness, qui réunit des femmes d’âges différents et de milieux sociaux variés, nous donnant à voir de façon privilégié comment la condition des femmes martiniquaises a évolué ces dernières années et quels sont les combats qu’il leur reste à mener. »
« Héritage Perdu » de Christian Lara : « Pierre Mombin, un cultivateur Guadeloupéen, acceptera-t-il l’héritage de ses ancêtres africains ? »
« Chimin Lanmou » de Yannis Sainte Rose : « C’est l’histoire de la mise en place d’une bibliothèque à l’école de Pont Sondé en Haiti. Le film retrace les difficultés, les joies, les incompréhensions et les promesses de tous ces jeunes parisiens et les membres de l’association Asso Jahaïr de Martinique volontaires. »
Souhaitons bonne chance aux réalisateurs qui nous représentent au festival du film Panafricain.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This