Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Admiral T répond aux questions des lectrices de Blake's

Rédigé par

10.04.2017

Kassav’ qui a bientôt 40 ans de carrière et est un des groupes français les plus connus dans le monde. Font-ils partie de tes modèles? Bien sur! J’ai grandi avec Kassav’ ! Et on l’oublie mais Kassav’ a créé un style de musique, le Zouk, l’expression de toute une communauté. J’ai toujours vu le groupe comme un exemple! C’est pourquoi j’ai fait avec Jocelyne et Jacob « Fos a peyi là« , et j’ai pu collaborer avec Patrick Saint Eloi!
Clip_Admiral kassav
Tu es proche de Kalash. Es tu un mentor pour lui ? Lui le dit!(rires) C’est un artiste que j’apprécie beaucoup! Et on a chacun l’un pour l’autre une grande amitié! Il est comme un frère! Quelqu’un de super humainement ! On passe de super moments ensemble, en dehors de la musique! Et musicalement c’est quelqu’un qui a beaucoup de talent et une culture musicale très large!
Que pense-tu de ce qui lui arrive aujourd’hui ? J’en suis très fier. Je suis content parce que c’est une belle représentation pour la communauté! Et c’est une belle évolution de sa carrière! Je suis passé par là et je connais les difficultés d’ici ! On parlait de Kassav’, mais concrètement en métropole, le groupe n’a pas été poussé plus que ça !Normalement devrait entendre leurs titres sur les radios nationales comme des classiques! Il y a un réel problème de reconnaissance! Et c’est une victoire à ce niveau là, en espérant que ça ira beaucoup plus loin!
ADMIRAL KALASH
Ton épouse Jessica est impliquée dans ta carrière depuis le début. Comment êtes-vous arrivés à lier ton activité et vie de famille sans que ça ne créé de problèmes ? Jessica et moi sommes très complémentaires. Elle est là depuis le début et a contribué à ce succès. On fait les choses ensemble et on a « grandi » ensemble! On passe les bons et les mauvais moments ensemble. On a les mêmes valeurs et on connait la valeur des choses. On est très rarement en désaccord, mais quand on est en opposition c’est souvent elle qui a raison, donc! (rires) et je suis assez conciliant, ce côté de mon caractère aide aussi!
ADMIRAL FAMILLE
Quelles différences y-a-t-il entre Admiral T et Christy Campbell ? (rires) il n’y en a pas! Je suis comme je suis! La seule petite différence est que je suis plutôt quelqu’un de calme, de réservé et que quand je monte sur scène je suis beaucoup plus expressif, explosif ! Mais sinon dans le fond je reste le même.
Qu’est-ce que le concert de samedi aura de plus que les précédents ? Je pense que ce sera sera le plus spectaculaire de ma carrière. Les personnes qui ont l’habitude de venir me voir savent que je fais des shows de qualité, mais je pense qu’ils seront surpris car je vais mettre les choses à un autre niveau ! Souvent j’entends parler des shows des Américains : Chris Brown, Beyoncé etc. Nous aussi on peut faire de très belles choses, même si c’est avec nos moyens! Et bien sur il y aura des invités de marque ! Ça sera vraiment une fête car dernièrement j’ai appris que j’étais le premier artiste caribéen à faire Bercy en solo! Là je n’ai plus le choix! ( rires!)
admiral affiche
Avant une grande scène as-tu un rituel ? Je sais que certains artistes en ont mais moi non. J’aime juste que ma famille soit là.
Des surprises sur ce concert ? Je suis en train de préparer un album qui sortira le jour de mon concert. En achetant sa place on achète aussi l’album et les gens pourront donc le recevoir grâce à un code, le jour même leur album.
ADMIRAL SCENE

Questions lectrices Blakes retenues et posées à Admiral T:

Est ce que tes chansons reflètent et représentent ce que tu es ou des situations auxquelles tu as été confronté ? (Kelly Pino) : oui, tout à fait! J’ai écrit des paroles de chansons sur ce que j’ai pu voir, apprendre de la vie. C’est toujours du réel.
Est ce que tu comptes rejouer dans un film ? Car dans le film « Nég maron » tu étais génial! (Dahlia Brureau): Merci ! J’espère pouvoir participer à nouveau à un film! ça a été une expérience passionnante. J’attends que l’on me propose un petit rôle! (rires) J’aimerais que l’on développe un cinéma créole, même si ce n’est pas à gros budget, car je peux le voir en Guadeloupe, il y a beaucoup de jeunes qui ont du talent! Il faudrait les faire émerger comme au Nigéria par exemple!
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This